Actualités

Lancement de la mise en concurrence des lignes Marseille-Nice et Nice-Azur

Vous avez des questions ?
NOUS CONTACTER

La Région Sud-Provence Alpes Côte d’Azur franchit une nouvelle étape dans l’ouverture à la concurrence des trains de voyageurs ! Conseillée par Trans-Missions, KCW et leurs partenaires, il s’agit de la première région française à lancer un appel d’offres pour l’exploitation de trains urbains et interurbains. Les deux lots mis en concurrence représentent 30 % de l’offre TER actuelle et concernent :

  • le lot « Azur », comprenant les lignes Les Arcs-Draguignan – Nice – Vintimille / Grasse – Cannes / Nice – Breil – Tende,  qui couvre environ 4,3 millions de trains-kilomètres de trains du quotidien autour de Nice (23% de l’offre TER régionale). Le contrat de concession, d’une durée de 10 ans, est estimé à 1,5 milliard d’euros. Il portera principalement sur l’exploitation des lignes, la construction d’un centre de maintenance sur le site de Nice Saint Roch et l’exploitation du centre de maintenance de Cannes – La Bocca.
  • le lot « Intermétropoles », la liaison urbaine rapide entre Marseille et Nice, avec environ 2,9 millions de trains-kilomètres (10% de l’offre TER régionale). Le contrat de concession, d’une durée de 10 ans, est estimé à 870 millions d’euros. Il portera principalement sur l’exploitation de la ligne, la construction d’un centre de maintenance sur le site de Nice Ville et la fourniture de matériels roulants neufs.

La publication de l’appel à candidatures donne le coup d’envoi au démarrage effectif de l’appel d’offres, dans le respect du délai d’un an prévu par la réglementation européenne depuis la publication d’un avis de pré-information le 19 février 2019. Les opérateurs dont la candidature aura été retenue à l’issue de cette première phase seront en mesure de faire valoir leurs atouts et leurs propositions, sur la base du cahier des charges qui sera publié au printemps. L’attribution des lots est prévue à l’été 2021 pour un début d’exploitation par le nouveau titulaire du contrat fin 2024 pour le lot Azur et à l’été 2025 pour le lot Intermétropoles.

Trans-Missions et KCW apportent notamment plus de 20 ans d’expérience d’ouverture à la concurrence sur le marché allemand.

Pour rappel, la loi Nouveau pacte ferroviaire permet aux Régions qui le souhaitent de mettre en concurrence tout ou partie de leur réseau ferroviaire depuis le 3 décembre 2019. La mise en concurrence préalable deviendra une obligation pour tout nouveau contrat conclu à compter du 25 décembre 2023.

Pour toute question, vous pouvez contacter le Directeur de projet Andreas Wettig (wettig@trans-missions.eu / 01 58 22 27 82).

Auteur

Lucile Ramackers

Andreas Wettig

Date

27 février 2020

Catégorie(s)

Thématique(s)

Transport ferroviaire