Projets

Le Tramway T9 est sur les rails, et la mise en concurrence des réseaux bus de grande couronne parisienne est en route

Vous avez des questions ?
NOUS CONTACTER

C’est parti pour le Tram T9 ! Inauguré le 10 avril 2021, ce tramway permettra à près de 70.000 passagers quotidiens de rejoindre Paris en 30 minutes depuis le centre-ville d’Orly, désencombrant également la ligne de bus 183. L’occasion pour Trans-Missions de revenir sur deux projets récemment terminés aux côtés d’Île-de-France Mobilités : la mission de mise en concurrence du Tram T9 ainsi que pour la mise en concurrence d’un réseau bus d’Argenteuil.

Mise en concurrence du Tram T9

Pour le Tram T9, groupé avec le réseau « bord de l’eau » (6 lignes de bus), il s’agissait d’une grande nouveauté en Île-de-France, à savoir la première mise en concurrence d’un tramway. En effet, l’exploitation était auparavant confiée à la RATP en gré à gré. Cette mission d’une durée de 8 mois comprenait :

  • Analyse critique du Dossier de Consultation des Entreprises adressé aux opérateurs
  • Analyse des offres et négociations avec les opérateurs,
  • Mise au point du contrat pour assurer un démarrage de l’exploitation (comprenant les travaux du Site de Maintenance et Remisage) dans les délais

Elle s’est traduite par une concurrence effective entre plusieurs soumissionnaires, permettant à l’Autorité Organisatrice d’obtenir les meilleurs services au meilleur prix. Un accent particulier a été porté sur la qualité de service rendu aux usagers, sur les innovations (notamment sur les aspects information voyageurs), ainsi que sur la pertinence de l’offre de bus et de tramway, plus spécifiquement sur les synergies de ces deux modes complémentaires. C’est Keolis qui a su convaincre Ile-de-France Mobilités et qui a ainsi remporté les 4 premières années d’exploitation de cette ligne, y compris l’infrastructure tramway.

Mise en concurrence du réseau bus d’Argenteuil

La seconde mission s’inscrit dans l’obligation pour Ile-de-France Mobilités de mettre en concurrence l’ensemble de ses réseaux bus de grande couronne parisienne après refonte de ceux-ci. Parmi la quarantaine de réseaux concernés, Trans-Missions a accompagné Ile-de-France Mobilités durant la procédure de mise en concurrence du réseau de l’agglomération Saint-Germain Boucles de Seine-Argenteuil, avec un focus particulier sur les sujets suivants :

  • Reprise des dépôts par Ile-de-France Mobilités : rôle de l’opérateur sortant dans la mise à disposition des biens dans des conditions d’exploitation satisfaisantes et rôles de l’opérateur entrant dans la maintenance des sites et la transformation de ceux-ci dans le cadre de la transition énergétique des flottes
  • Volet social et reprise du personnel
  • Optimisation de l’exploitation (graphicage et habillage) tout en veillant au respect des conventions collectives en vigueur
  • Gestion et régime de sanctions pour la qualité de service : régularité/ponctualité, services rendus aux usagers, intermodalité…

La suite des mises en concurrence des réseaux bus grande couronne parisienne, ceux de bus petite couronne parisienne, Métro, RER et Transilien aura lieu d’ici à 2040. Des enjeux colossaux pour l’Autorité Organisatrice Ile-de-France Mobilités qui peut compter sur Trans-Missions pour l’accompagner dans ses projets, et que nous remercions pour sa confiance renouvelée.