Actualités

TER en gare de Marseille Saint Charles

Une étape majeure pour la Région Sud !

Vous avez des questions ?
NOUS CONTACTER

Trans-Missions accompagne la Région Sud depuis fin 2018 d’une part pour la mise en place d’une nouvelle convention SNCF, préfigurant l’ouverture à la concurrence de son réseau ferroviaire, et d’autre part pour la contractualisation des 2 premiers marchés de transport ferroviaire de voyageurs attribués après mise en concurrence en France.

Après une publication de l’avis de préinformation en février 2019, l’envoi du Dossier de Consultation des Entreprises en février 2020, une phase de dialogue en septembre 2020 et 3 tours de négociation, la signature des contrats est prévue en novembre 2021, juste après le vote des élus de la Région. Elle vient clôturer une phase de travail riche et intense, dont le sérieux a été souligné à plusieurs reprises et à laquelle nous sommes particulièrement fiers d’avoir contribué.

Une augmentation de l’offre ferroviaire pour les voyageurs

Les 2 lots en question concernent :

  • Lot 1 Intermétropoles : liaison rapide entre Marseille et Nice.

Le marché comprend l’achat de trains neufs et la conception-réalisation d’un atelier de maintenance, financés par la Région. Dès 2025, le nouvel opérateur fera circuler un train par heure, sur un sillon indépendant des TGV, ce qui représente un doublement de l’offre par rapport à 2019 ! (de 1,25 millions de train-km à 2,6 millions de train-km). Le tout pour une contribution de la Région sensiblement réduite.

  • Lot 2 Azur : étoile ferroviaire de Nice

Le marché comprend le transfert du matériel existant et la conception-réalisation d’un atelier de maintenance, financé par la Région, ainsi qu’une option pour l’exploitation des gares par le concessionnaire. Il prévoit également le cadencement systématique, et notamment un train au quart d’heure sur le tronçon Cannes-Menton de 6h à 21h et toutes les demi-heures au-delà jusqu’à Grasse et Vintimille, y compris le weekend, représentant une augmentation de l’offre de 75%. Avec un train par demi-heure jusqu’à minuit et un service prolongé les samedis soirs, ce nouveau service constituera un vrai RER pour Nice et la Côte d’Azur !

 

Rame TER 2N à Roquebrune
Par Florian Pépellin — Travail personnel, Domaine public

Une expertise stratégique et technique au service de la Région

Avec l’appui des 20 ans d’expérience de notre maison-mère KCW en contractualisation ferroviaire avec mise en concurrence, nous avons épaulé la Région sur les volets stratégique et technique. En effet, nous avons tout d’abord procédé à l’échelonnement des lots. Puis nous avons défini avec la Région le périmètre des services inclus dans la concession, comme l’exploitation des gares. Enfin, nous avons restructuré les horaires, en proposant un cadencement complet et ininterrompu, permettant une productivité plus élevée et donc l’augmentation de l’offre dans le respect du budget régional. Notre travail a veillé à assurer des conditions équitables pour tous les candidats et de présenter un meilleur service pour les voyageurs, en challengeant aussi les gestionnaires d’infrastructure et des gares.

Notre accompagnement technique s’est poursuivi pendant toute la durée de la procédure, que ce soit dans la rédaction du cahier des charges, incluant un projet de contrat contraignant, avec un mécanisme de pilotage de la qualité de service puissant et exigeant, l’expression des besoins techniques de la Région auprès des candidats et l’analyse et la collecte des données nécessaires pour la consultation, allant jusqu’à l’assistance à la saisine de l’ART sur le sujet.

Ce travail transversal auprès de la Région et complété par 2 autres AMO juridique et financier, a permis de mener à bien cette première consultation en France et de garantir un accès équitable et attractif à tous les candidats, pour obtenir un meilleur service pour les voyageurs. Il s’agit donc d’une étape majeure pour la Région Sud, qui se donne les moyens d’offrir une réelle alternative à la voiture individuelle. Ces résultats démontrent, que la mise en concurrence est un levier qui permet d’augmenter fortement le service sans renchérir le budget régional.

Auteur

Andreas Wettig

Lucile Ramackers

Lucile Ramackers

Date

4 octobre 2021

Catégorie(s)

Articles parus

Thématique(s)

Transport ferroviaire